Yuki Lenormand, prélude aux Etudes op. 25 n° 1 puis n° 2

contributeur: Pierre Jacquin, auteur - Georges Khomiakoff, photographe

Avec un infini raffinement allié à un réalisme parfois impitoyable, Frédéric CHOPIN va, par sa musique, dévoiler et mettre en lumière les ressorts cachés de l’âme humaine pour les faire chanter sur tous les registres: le tragique ou le joyeux, le rêveur ou le nostalgique, toujours sous le double signe de l’épure et du beau. Sa vie durant il se consacrera à une incessante évocation du passé récent ou lointain.

 

 Parce que ce qui fut est aussi ce qui reste.

  

Voici, en deux illustrations, un bouquet des souvenirs où nos âmes ont vibré sur de multiples registres : désespoir, sérénité, nostalgie, joie, révolte retraçant les douleurs ou les délices d’un passé dont l’envahissante musique ne nous laisse plus discerner s’il est proche ou lointain. Ce que nous savons, en revanche, c’est qu’il a subi la longue et impitoyable épreuve de l’épure.

 

 

Successivement, nous écouterons l’étude opus 25 n°1 où dominent sérénité et grandeur.

 

Puis l’étude opus 25 n°12 où s’inscrivent le tragique et la fièvre.