"La dépossession"

contributeur: Marzenna Puzio

Chant polonais op.74 « Mgla mi do ozu Zawiewa zlona »

 

 

« La dépossession »

 

 

« Le brouillard occulte ma vue,

« L’univers devient presque invisible.

« Une chanson qui s’esquissait aussitôt sombre.

« La joie s’abolit.

«  Comme elle manque cette joie qui nous réchauffait...

« Je languis depuis si longtemps

« Sans mon soleil ni mon ciel…

« Je n’ai plus rien qui puisse faire battre mon cœur.

« Ce serait merveilleux d’aimer et chanter

« Mais je suis un étranger sans demeure dans un pays désert

« Aimer,  ô aimer, mais personne.

« Chanter, ô chanter, mais personne.

« Parfois en regardant le ciel,

« J’essaie de résister au vent qui m’emporte

« Je suis glacé mais mon cœur continue de battre…

« Quand surgira enfin la chanson qui me fera m’envoler vers d’autres contrées ? »

 

Traduction : Marzenna PUZIO

Adaptation : Pierre JACQUIN